Étape: Capo Nora > Raffinerie de Sarroch. Intérêt ooo

Vent de NE pendant 4h45 Force 3 & 4. 20 nœuds avec un bateau en remorque. L'équipe assure bien malgré un vent soutenu de face. Pause déjeuner à Porto Colombu: laid au Sud, sauvage au Nord de la marina, pas de bol on a opté pour le Sud. Capture1Plus loin, nous sommes abusés par la carte...                           

  il y a en fait 2 terminaux très longs ...

Capture2 ... avant celui indiqué. On passe dessous; bruits de fuites de gaz peu rassurants, de gros remorqueurs sont au mouillage. La progression est très lente avec ce zef dans le musea

P1040086 Sur la photo, big smile de Bruno qui semble aimer les conditions rudes à en croire ses destinations de vacances: Groenland, Islande & canyons sombres et humides. Il s'est régalé de l'étape d'aujourd'hui. Le bivouac à Sarroch est une décharge sauvage, pas trop le choix vu l'heure, au moins ici on est abrité du vent. Étant donné la végétation hostile et les détritus, nous n'avons d'autre solution que de dîner et dormir sur le chemin en formant un cercle avec les kayaks pour ne pas se faire écraser durant la nuit. Près d’une raffinerie, il nous faut un met raffiné: le confit de canard/purée de ce soir est amplement justifié. C'est la pleine lune; usine illuminée façon Champs-Élysées à Noël. Trop confiants, nous avons gaspillé notre avance sur le calendrier; craignant encore du vent, nous décidons de partit tôt demain matin.

suite >