P1040427Intérêt  ***   D'une demi-journée (12 km) à 6 jours (130 km) pour une intégrale  

L' absence de navette et la proximité avec les ports de ferries. À chacun de composer son itinéraire en boucle, le choix pouvant être dicté par le Maestrale (c'est assez fréquent). Il est possible de naviguer relativement à l’abri du vent entre Maddalena, Santo Stefano et Caprera.

Sa réputation touristique n‘est pas usurpée et l’endroit est très fréquenté. Cet archipel, parc national depuis 1994, plus sympathique depuis le départ de l'armée américaine en 2007, est une véritable pinacothèque à ciel ouvert. On navigue d’une sculpture de granite à l’autre, l’imagination en ébullition devant tant de dentelles et d’amoncellements minéraux.

Quelques distances

Le départ kayak se fait de Palau.

•  Maddalena: 29 km pour le tour de l’île la plus habitée de l’archipel.

•  Santo Stefano: à 1,5 km de Palau, le tour fait 9 km.

•  Caprera: 37 km de circonférence.

•  Spargi: 9 km pour le tour. Cela vaut la peine d'aller y passer la nuit, il y a de somptueux bivouacs bien abrités dans sa partie sud. Compter 1 jour (18 km) depuis l’embarquement de l‘Isola dei Gabbiani.

•  Razzoli + Budelli + Casetta : 25 km. Les plus éloignées de Palau, ne valent le détour que lorsqu'on arrive de Corse en kayak ou que l'on souhaite faire une intégrale ou bien encore admirer la Spiaggia Rosa immortalisée par Antonioni.

En faire plus ou autrement

•  Une intégrale du parc devrait inclure les îles belles et sauvages de Soffi, Le Camere et Mortorio mais il faut pour cela longer la Costa Smeralda très fréquentée en saison. 

•  L’archipel est accessible aux kayakistes aguerris depuis la Corse via les Lavezzi; Razzoli, l'île la plus au nord est à 13 km de la plage de Piantarella et la plus grande traversée fait 8 km.